25/11/2014

Une conférence organisée par la Fondation Pierre Fabre le 21 novembre a montré le fort engagement de la France, en santé publique, dans le monde.

Cet événement a également été l'occasion d'inaugurer les installations du nouveau siège administratif de la Fondation à En Doyse (à Lavaur dans le Tarn).

Santé publique dans les pays du Sud - le rôle de la France

Pour cette première conférence, la Fondation Pierre Fabre a réuni une large représentation des acteurs publics et privés qui agissent en faveur du développement de la santé publique dans les pays du Sud.

La conférence a permis :

  • d'insister, notamment lors des interventions des professeurs Marc Gentilini et Philippe Douste-Blazy, sur la nécessité d'un équilibre entre les financements multilatéraux et bilatéraux, d’une coordination globale entre les différents acteurs de l’aide au développement et la force toujours plus importante des partenariats public-privé ;
  • de partager au sujet des programmes en cours et de voir l'importance des initiatives françaises prises dans le domaine de la santé publique ;
  • de rappeler le rôle de la recherche médicale française pour aller vers de nouvelles solutions ainsi que la nécessité de penser de nouveaux modèles d’aide et de les évaluer ;
  • de montrer par des actions concrètes sur le terrain, l’importance du développement des ressources humaines pour mettre en œuvre des actions pérennes sur le terrain.

A travers cette initiative, la Fondation Pierre Fabre a contribué au débat et  renforcé la prise de conscience des acteurs français de l’aide au développement autour de la nécessité d’une vision commune,  d’une coordination renforcée et d’une plus grande visibilité, afin d’optimiser l’action collective.