11/01/2017

Depuis le passage de l’ouragan Matthew le 4 octobre 2016, le pays fait face à une nouvelle crise humanitaire majeure.

Face à l’augmentation des cas de choléra, la Fondation Pierre Fabre a décidé d’intervenir aux côtés des ONG ACTED et Collectif Haïti Occitanie.

Le 4 octobre 2016, l’ouragan Matthew s’abat sur Haïti. Des vents soufflant jusqu'à 240 km/h et des pluies diluviennes dévastent entièrement la péninsule sud, le grenier du pays. 80 % des habitations y sont détruites, et la quasi-totalité des récoltes ravagées. Sur les 2,1 millions de personnes touchées, 1,4 millions ont besoin d’une aide humanitaire urgente.

La destruction des centres de soins fait craindre une épidémie de choléra :  5 100 cas suspects sont recensés entre le 9 octobre et le 5 novembre 2016, plus du double que sur le mois précédent. Face à l’urgence sanitaire et conformément à ses statuts, la Fondation a souhaité agir sur le terrain, dans un pays où elle intervient déjà dans le cadre de son programme de lutte contre la drépanocytose. Son objectif : améliorer les conditions sanitaires et renforcer les moyens de lutte contre le choléra.

La Fondation Pierre Fabre apporte son soutien financier à deux ONG présentes depuis plusieurs années en Haïti.

Avec Collectif Haïti Occitanie, qui fédère une dizaine d’associations de la région Occitanie œuvrant en faveur du développement sur l’île, un programme de réhabilitation de centres de santé dans la région des Nippes va être mis en place. L’aide comprend également l’achat de purificateurs d’eau et le soutien à des éleveurs qui ont perdu leur bétail et leur matériel (achat de chèvres, de vaches et d’équipement).

Aux côtés de l’ONG ACTED, la Fondation met en place à partir de janvier un programme de réhabilitation des deux Centres de Traitement du Choléra du département de Grand’Anse, afin de permettre aux malades un traitement rapide et efficace.  En parallèle, ACTED et la Fondation vont mener des campagnes de sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène, afin de prévenir sur le long terme les risques de propagation d’épidémies et de généraliser ces pratiques.

Pour Béatrice Garrette, Directrice générale de la Fondation Pierre Fabre : « La Fondation Pierre Fabre, déjà impliquée en Haïti sur des programmes de santé publique, avait à cœur de répondre à l’urgence sanitaire que rencontrent ses habitants. Les expériences d’ACTED et du Collectif Haïti Occitanie vont nous permettre d’agir avec efficacité et à courte échéance ».

Quelques chiffres

  • 2 128 708 personnes directement affectées par l’ouragan Matthew en Haïti
  • 546 morts et 438 blessés
  • 1 410 907 personnes en besoin d’assistance humanitaire urgente et immédiate
  • 839 627 de ces personnes se trouvent dans les départements du Sud et de Grand’Anse
  • 5 100 cas suspects de choléra recensés entre le 9 octobre et le 5 novembre 2016 

En images