L'histoire

Dans les années 1990, après des décennies de guerre civile et de régime Khmer Rouge, le système de santé cambodgien est dévasté. La majeure partie des infrastructures est détruite, les médecins et les pharmaciens font cruellement défaut. Afin de soutenir le redressement du pays, l’aide internationale arrive en masse.

C’est dans ce contexte qu’intervient la Fondation Pierre Fabre, aux côtés de la Fondation Mérieux, pour financer et diriger la construction de la Faculté de pharmacie de Phnom Penh. Entre 2001 et 2003, un bâtiment entièrement équipé de 2 200 m² est ainsi érigé dans le campus de l’Université des sciences de la santé, à proximité des facultés de médecine et de chirurgie dentaire, de l’Institut Pasteur, de l’Institut du Cœur et de l’hôpital Calmette.

Mais très vite, la Fondation s’intéresse à l’enjeu principal du projet, la formation. En concertation avec le Professeur Jean Cros, les enseignants cambodgiens et des universitaires de Marseille, elle redéfinit le cursus pharmaceutique pour satisfaire les besoins locaux de santé publique. Une formation de 3e cycle est notamment créée, menant au diplôme d’études supérieures (DES) du médicament. Puis, une vraie faculté se devant de faire de la recherche, un laboratoire voit également le jour en 2005. Tourné vers la phytochimie, il est géré avec l’Institut de Recherche Pierre Fabre. Parallèlement, la Fondation subventionne et organise des missions pédagogiques pour former les étudiants et les formateurs. Grâce à des bourses d’études, elle permet aux plus brillants de se spécialiser, de s’orienter vers l’enseignement ou la recherche. Objectif : consolider toute la chaîne du médicament du pays, pour améliorer la santé et lutter contre la contrefaçon.

La  Faculté de Phnom Penh dispose désormais de son propre corps professoral, qui accueille une centaine d’étudiants par promotion. Devant cette autonomie, la Fondation Pierre Fabre a achevé son programme en 2007. L’aventure se poursuit néanmoins à travers le Master Mekong Pharma, auquel s’associe la Faculté depuis 2012.

Université des Sciences de la Santé
Faculté de Pharmacie
73 Bd Monivong
PHNOM PENH
CAMBODGE
www.univ-sante.edu.kh

La Fondation Pierre Fabre a joué un rôle indispensable pour transformer ce qui n’était au départ qu’une école de pharmacie en une véritable faculté. De plus, tout a été fait pour que l’établissement vole rapidement de ses propres ailes. Il doit maintenant aller plus loin, en gagnant par exemple une reconnaissance internationale au sein de l’ASEAN et au-delà."

Pr Jean Cros Conseiller scientifique de la Fondation Pierre Fabre

Bilan et perspectives

Bilan

  • 70 missions d’universitaires français entre 2002 et 2006 

  • 30 jurys de thèses et 10 jurys d’agrégation organisés entre 2002 et 2006

  • 15 docteurs en pharmacie ont suivi leurs études doctorales en France, entre 2002 et 2006 dont 5 ayant bénéficié d’une bourse d’étude de la Fondation.

  • 3 000 heures de cours et d’encadrement dispensés par des enseignants français entre 2002 et 2006

  • 100 étudiants par promotion depuis 2007

Perspectives

La Fondation Pierre Fabre prolonge ce programme à travers le déploiement du Master Mekong Pharma : onze étudiants cambodgiens ont été diplômés en 2014.

Elle entretient par ailleurs des liens étroits avec tous les enseignants-chercheurs qu’elle a soutenus durant leur formation. Si elle les aide ponctuellement face à certaines difficultés, elle les considère cependant comme de véritables partenaires appartenant à la communauté scientifique internationale.

Partenaires